Articles Tagués ‘jigsaw’

IF! Italians Festival 2015 - Day Two

Connaissez-vous Jigsaw (puzzle, en anglais) ? C’est le nouveau nom de l’entité auparavant appelée « Google ideas », le « think tank » et incubateur du géant d’Internet. Et leur dernière idée est intéressante : utiliser le profilage social et le ciblage de publicités et de contenus pour décourager les aspirants au djihad. Explication :

La force du moteur de recherche de Google réside à la fois dans sa capacité d’indexation, et dans sa technologie de modélisation et de prédiction des attentes des utilisateurs. Les équipes de Jigsaw ont ainsi eu l’idée de détecter les utilisateurs potentiellement réceptifs à la propagande djihadiste, et les « rediriger » vers des contenus réfutant les thèses et idées de Daech – a titre d’exemple, ci-dessous, les dures conditions de vie à Raqqa avec les files d’attente devant les points de ravitaillement.

Le programme s’appelle « Redirect Method ». Il consiste à analyser les recherches par les requêtes postées sur Google et sur YouTube, et à enrichir les résultats fournis à l’utilisateur concerné par des publicités et contenus aux antipodes de la communication de Daech : vidéos d’imams condamnant les thèses du groupe terroriste, témoignage de « repentis », vidéos montrant la véritable nature de l’organisation et de la vraie vie des recrues sur place, etc… Il s’agit ainsi d’une approche mêlant technologie de profilage, et ingénierie sociale, et fondée à la fois sur l’expertise algorithmique des équipes de Google, et sur leur capacité à moduler les résultats de recherche en fonction de l’effet psychologique recherché.

djihad3

Et plutôt que de chercher à créer du contenu sur mesure, Jigsaw utilise les vidéos déjà présentes sur Internet (en arabe et en anglais), qualifiées au préalable au sein de « playlists ». En utilisant du contenu préexistant, l’équipe pense que le résultat semble plus authentique, et non fabriqué explicitement pour décourager les potentielles recrues.

Et cela fonctionne : 1700 mots et requêtes-clés ont ainsi été établis, et liés à des publicités déclenchées automatiquement et connectées à des playlists sur YouTube. En moyenne, les taux de clic sur les « publicités » ont atteint les 9% (à comparer avec un taux de réponse de l’ordre de 2.5% pour une campagne publicitaire adwords classique). Les vidéos ont été regardées pendant 500 000 minutes. En revanche, aucune indication sur la véritable efficacité de la redirection. Le système a-t’il découragé effectivement des aspirants terroristes ? Personne ne peut l’affirmer, mais en deux mois de projet pilote, plus de 300 000 utilisateurs ont regardé les vidéos anti-djihad.

djihad2

La seconde phase du projet sera spécifiquement ciblée vers les recrues potentielles en Amérique du Nord, ainsi que vers les groupes extrémistes comme les « white supremacists ». Jigsaw est présidée par Jared Cohen, un ancien conseiller politique de Condolezza Rice et d’Hillary Clinton, et spécialiste des groupes terroristes. Pour l’écouter aux côtés d’Eric Schmidt parler de l’internet et de la technologie, du terrorisme, de la guerre à l’ère numérique, voici une vidéo animée par… Condolezza Rice elle-même.