Des tenues NRBC auto-décontaminantes

Publié: 29 avril 2015 dans Blindage et matériaux
Tags:, ,

nrbc

Bientôt, les opérationnels pourront disposer de tenues NRBC (protection nucléaire-radiologique-biologique-chimique) capables de se débarrasser de manière autonome  des matières contaminantes. Les chimistes du Army’s Edgewood Chemical Biological Center (ECBC) américain, avec le Natick Soldier Systems Center développent en effet des technologies permettant d’introduire, dès leur fabrication, des substances chimiques au sein du tissu de l’uniforme. Ces substances seront capables de neutraliser une contamination.

Le projet en est encore au stade de la recherche appliquée; la photo ci-dessous montre un chercheur introduisant dans un spectromètre un échantillon de tissu traité contaminé avec un agent chimique, afin d’évaluer si les molécules dangereuses sont effectivement clivées par la substance active. Cette dernière est également capable de neutraliser les agents biologiques.

uniforme

Bien évidemment, il faut que les résidus résultant de la réaction ne soient pas en eux-mêmes dangereux.C’est la phase de recherche actuelle. En pratique, une telle invention possède des avantages incontestables, dès lors que les opérations se déroulent dans un terrain hostile (un feuillage, par exemple, peut être contaminé sans que cela ne soit visible), ou trop loin d’une chaîne de décontamination. Il ne s’agit donc pas de remplacer cette dernière, mais de procurer une protection élémentaire aux personnels qui, en pratique, peuvent avoir été contaminés sans le savoir.

Mais le programme ne s’arrête pas à la seule décontamination : pour qu’une telle tenue soit efficace, il faut qu’elle soit utilisable en pratique, et toute personne ayant une fois dans sa vie endossé une tenue NRBC  connaît l’extrême inconfort qu’elle procure (poids, chaleur). Dès lors, son utilisation dans un théâtre d’opération typique des conflits actuels (zone désertique, ou centrafrique) est, en pratique, une mesure de dernier recours. A titre d’illustration, une photo d’un personnel du 2e RD en tenue :  2e Régiment de Dragons, seul régiment de l’armée de Terre spécialisé contre les menaces NRBC.

rd

En travaillant sur l’intégration de produits décontaminants dans le tissu, les chercheurs travaillent également sur le poids et les caractéristiques de ce dernier : résistance à la chaleur, légèreté, évacuation de la sueur – on imagine bien la problématique technique. Le programme est baptisé Uniform Integrated Protective Ensemble, soit UIPE (!) Sa première version, UIPE1 (photo ci-dessous), a déjà été testée sur le terrain (mais non en véritables conditions opérationnelles). Elle incorpore les innovations en termes de ventilation de la tenue, de légèreté, de finesse du tissu. C’est la seconde version, UIPE2, qui devrait être dotée de la fonction d’auto-décontamination. Une future version (UIPE3) permettra d’optimiser le concept, et surtout la gamme de contaminants pouvant être traitée.

uipe

De nombreuses questions demeurent, et aujourd’hui l’armée américaine est évidemment discrète sur les détails de la technique: quelle est l’étendue de la fonction de neutralisation des agents biologiques (bactéries? virus?)? En pratique, la tenue est elle réservée à la décontamination chimique et biologique, ou procure-t’elle également une protection nucléaire et radiologique (tout en conservant ses propriétés de légèreté et de ventilation)? Enfin, quel est le coût d’un tel procédé et est-il généralisable ? Néanmoins, le programme est innovant et mérite d’être suivi.

Images (c) Défense Nationale, US Army

commentaires
  1. Del GHINGARO dit :

    Une PME Lyonnaise propose des tenues NRBC semblables et utilisant une technologie similaire.

    J'aime

  2. […] j’ai publié un article (visible ici) sur les tenus NRBC auto-décontaminantes développées par nos amis américains. L’un de mes […]

    J'aime

  3. Le risque NRBC : Une spécialité de l’arme blindée ?

    L’école militaire de Saumur accueille le 1er forum consacré au risque NRBC, avec des démonstrations dynamiques d’interventions, réalisées par le 2ème régiment de dragons… Lorsque l’armée allemande a initié l’arme chimique en répandant une v…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s